Le rôle du directeur d’EHPAD

Le directeur d’EHPAD insuffle la dynamique de son établissement, véritable lieu de vie, où la relation humaine reste prépondérante.

Il assure la gestion de l’établissement dans toutes ses dimensions : humaine, médico-sociale, technique, administrative et financière. Interlocuteur privilégié des familles, sa mission première est de garantir la qualité de la prise en charge, le bien-être et la sécurité des résidents. Il est le garant du bon fonctionnement de l’EHPAD, dans le respect des bonnes pratiques et du cadre réglementaire.

Gérer des équipes pluridisciplinaires

Le directeur d’EHPAD est un « chef d’entreprise » à la fois gestionnaire et manager qui veille à la cohésion et à la coordination d’une équipe aux compétences très diverses. Il est responsable de la gestion financière et administrative de l’établissement, et s’assure que l’établissement se conforme aux attentes des instances de tutelle. C’est lui qui assure le lien avec les organismes de sécurité sociale, les collectivités territoriales et les prescripteurs médico-sociaux. Il crée son réseau territorial et développe des partenariats sur lesquels il s’appuie. Son champ d’action pourra varier sensiblement selon le statut de l’EHPAD dans lequel il exerce, établissement indépendant, groupe privé commercial ou à but non lucratif.

Sens de l’écoute et bon relationnel

Cette mission au fort enjeu humain s’adresse à des profils très divers. Obligatoirement titulaire d’un master 2 en management, le directeur d’EHPAD doit faire preuve de leadership. Il allie des compétences managériales, de gestion et techniques avec un fort sens de l’écoute et une capacité à accompagner le changement. C’est une personne qui a le goût de la relation aux autres et la capacité d’analyser et de gérer des situations parfois difficiles.