L’infirmier en EHPAD, son rôle

Le « prendre soin » est la mission de l’infirmier en Ehpad qui revêt deux facettes :

La relation médicale (cure) et le souci de l’autre (care) ; une approche globale pour prendre soin des personnes âgées dans le respect de leurs capacités physiques, cognitives, culturelles, sociales et émotionnelles. L’infirmier en Ehpad exerce dans un lieu de vie avant tout. Il est parti prenante dans le projet institutionnel de l’établissement. Il assure les soins quotidiens des résidents et fait partie d’une équipe coordonnée par le Responsable des soins. Pivot de cette équipe soignante, le rôle de l’infirmier est à la fois technique, de coordination et relationnel.

Au cœur de la prise en charge des résidents

L’infirmier accomplit tous les actes techniques nécessaires à la bonne prise en charge des résidents et assure le suivi de leur état de santé. Manager de proximité, il supervise le travail des aides-soignants auxquels il délègue les soins de base.

Au sein d’une équipe pluridisciplinaire, l’infirmier travaille en étroite collaboration avec les professionnels médicaux et paramédicaux qui interviennent auprès des résidents. Il est l’interlocuteur de premier niveau du résident et de sa famille, dans le suivi des soins.

Compétences techniques et relationnelles

L’infirmier en EHPAD est spécialisé dans le soin aux personnes âgées dépendantes. La fonction requiert compétences techniques et qualités relationnelles : sens de l’écoute, respect, empathie, discrétion, esprit d’équipe. En fonction de son expérience et de ses ambitions, il peut évoluer au sein de l’établissement vers un poste de manager des soins.